BL Agents - Le Blog

5 conseils pour réussir à équilibrer vie professionnelle et vie personnelle

15 juin 2021 10:15:00 / Rédigé par BL Agents

Le métier de mandataire immobilier présente un certain nombre d’avantages. La possibilité de travailler en toute indépendance, chez soi ou dans un autre local, en est, sûrement, l’un des avantages les plus notables. Mais liberté et exercice d’une profession ne riment pas toujours ensemble. Souvent, les mandataires ont du mal à marier leur vie personnelle et professionnelle en voulant accorder plus d’importance à l’une ou à l’autre. Pourtant, savoir trouver un bon équilibre entre les deux est crucial pour réussir dans ce métier. Voici quelques conseils pour mieux trouver le juste milieu entre son métier et sa vie privée.

 

Organiser et se fixer un planning

Travailler en tant que mandataire immobilier permet d’avoir une meilleure liberté et de flexibilité de travail. Il s’agit d’un avantage indéniable que les agents immobiliers n’ont pas, généralement. Néanmoins, être son propre patron n’est pas souvent une partie de plaisir. Car, en effet, il faut savoir bien distinguer sa propre vie personnelle à celle professionnelle. Certains mandataires peuvent être enclins à accorder davantage de temps à leur travail, ce qui peut vite devenir contre-productif vis-à-vis de leur vie familiale. L’inverse est tout aussi vrai. S’accorder trop de liberté sur la vie privée peut nuire à sa carrière, in fine.

Comment trouver un équilibre entre les deux ? Il faut, tout d’abord, commencer à établir une bonne organisation de son emploi du temps et une discipline de travail infaillible. Pour cela, il faudra se fixer un rythme de travail journalier prévoyant des pauses. De préférence, il est idéal de fixer un horaire entre 7 et 9 heures journalières. L’objectif est surtout de bien distinguer le temps consacré à son travail et celui pour sa famille. Dans tous les cas, les deux ne doivent pas se piétiner. Ainsi, il est recommandé de se déconnecter de son téléphone portable professionnel, mais aussi de tous les outils et comptes utilisés dans ce cadre-là, une fois que la journée de travail est terminée. C’est ici que va commencer la vie de famille.

Organiser sa journée est une chose. Mais il faut aussi être capable de planifier ses activités professionnelles sur plusieurs jours ou, pourquoi pas, plusieurs semaines. Cette partie de l’organisation revêt une importance particulière. En effet, les activités en lien avec le métier de mandataire immobilier sont assez nombreuses, et souvent complexes. Il faut être capable de maximiser son temps de travail et d’anticiper les tâches que l’on va prendre en charge sur plusieurs jours à l’avance.

 

Tenir ses objectifs 

Comme il travaille en totale autonomie, le mandataire immobilier peut être tenté de consacrer une bonne partie de son temps à son travail. Vu sous un certain angle, cela peut paraître logique, étant donné que les tâches qui lui sont dévolues sont nombreuses. De plus, s’il a entre ses mains plusieurs opérations à concrétiser, il risque de mettre une croix sur sa vie de famille. Or, encore une fois, cela peut vite devenir contre-productif. Dans tous les cas, il faut savoir optimiser son temps de travail en se fixant un nombre de tâches journalières à réaliser pour chaque journée. Une fois ces dernières exécutées, il faut savoir basculer en « mode famille/amis».

 

Identifier les tâches fastidieuses, les pertes de temps

Pour arriver à fixer un objectif journalier, le mandataire doit savoir prioriser. Pour cela, il peut établir un « to-do list » en privilégiant les tâches à réaliser dans un premier temps et celles qui peuvent être reportées. De préférence, cette liste devra prévoir les activités journalières prioritaires ou, pourquoi pas, pour la semaine ou le mois, dans la mesure du possible. Toutefois, il est essentiel d’ajuster l’agenda en fonction de l’importance des tâches à réaliser en tenant compte de la charge de travail que cela va engendrer. La planification est essentielle pour ne pas être débordé par le travail et oublier de passer du temps avec sa famille.

 

Consacrer des moments spécifiques pour sa famille et son cercle d’amis

Dans tous les cas, le mandataire immobilier qui travaille pour son propre compte doit parvenir à établir une frontière entre son travail et sa vie familiale. Lorsqu’il se déconnecte de ses activités professionnelles, il doit savoir dire « non » sur d’éventuelles sollicitations pour des activités qui piétinent ses moments en famille ou entre amis. Toutefois, cela s’apprend. Le mandataire doit trouver les justifications nécessaires sans se culpabiliser pour refuser les tâches supplémentaires qui peuvent lui être demandées en dehors de son horaire de travail.

Pour arriver à tracer la frontière entre le pro et le perso, il faudra se fixer certaines règles. Mais il est vrai que là, celles des uns peuvent ne pas convenir à d’autres. Certains peuvent décider de ne pas toucher au travail au-delà d’une certaine heure de la journée, tandis que d’autres vont, plutôt, ajuster leur planning pour éviter de voir des clients à certains jours de la semaine. Dans tous les cas, le but est surtout de parvenir à bien distinguer la limite entre la vie professionnelle et privée au cours d’une même journée. Il est conseillé de ne pas toucher à la boîte mail et aux outils professionnels pendant les journées de congés. 

Le mandataire n’est pas obligé de travailler à longueur d’année, même si c’est vrai qu’il travaille en toute indépendance et que son revenu se base essentiellement sur les opportunités d’affaires. Pour mieux s’épanouir dans son travail et sa vie personnelle, il lui est indispensable de planifier des périodes de décrochage. Ce sont les vacances. Toutefois, ces périodes sont à planifier dès le début de l’année. Il est aussi conseillé de déterminer à l’avance des dates de sortie entre amis ou en famille. Il peut s’agir, par exemple, de soirées cinéma avec les enfants, de séances de sport ou de repas entre amis, etc.

 

Prendre soin de soi, se faire plaisir

Famille, travail et soi-même, ces trois choses se valent. Si l’importance de trouver l’équilibre entre les deux premières n’est plus à démontrer, celle de consacrer du temps pour ses activités personnelles l’est, au moins, tout autant. En effet, pour s’assurer d’une meilleure performance au travail, le mandataire immobilier doit également s’épanouir sur le plan personnel. Son bien-être physique et mental doit être au top pour lui permettre de relever les défis en lien avec son métier. Il est plus que conseillé de pratiquer régulièrement une activité physique. Cela peut aider grandement à gérer la pression et le stress. Manger sainement et s’accorder des temps de repos salvateurs a aussi une grande importance. Une bonne santé corporelle et spirituelle peut garantir au moins une partie de sa performance au travail.

 

banniere-web-1-png

 

BL Agents

Rédigé par BL Agents