BL Agents - Le Blog

Mandataire immobilier, un métier accessible à tous

24 mai 2021 10:00:00 / Rédigé par BL Agents

Devenir mandataire immobilier est sûrement une des solutions les plus faciles pour accéder à ce secteur. D’une manière générale, construire un parcours professionnel dans l’immobilier nécessite le suivi d’un cursus universitaire spécifique. Pour sa part, le mandataire peut exercer le métier sans présenter, pratiquement, aucun diplôme. De plus, il travaille en toute indépendance, contrairement à l’agent immobilier qui est, le plus souvent, salarié au sein d’une entreprise. Facile d’accès, oui. Mais pour réussir dans le métier de mandataire, il est indispensable de bien maîtriser tous les arcanes, en plus d’y mettre les efforts nécessaires.

 

Simplicité d’accessibilité

Contrairement à celui de l’agent immobilier, le métier de mandataire n’est pas lourdement réglementé. Affilié à un statut d’agent commercial, le mandataire immobilier est, tout d’abord, un travailleur indépendant non salarié qui travaille pour le compte de son mandant, en l’occurrence… un agent immobilier. Contrairement à l’agent, pour exercer son métier, le mandataire immobilier doit signer un contrat commercial avec une agence immobilière ou un réseau de mandataires comme BL Agents. Toutefois, devenir mandataire immobilier est assez simple. Pour ce faire, il suffit de s’inscrire au Registre spécial des agents commerciaux (RSAC) avant de rejoindre un réseau ou une agence. Par la suite, le mandataire va bénéficier d’une formation complète sur la loi ALUR (obligatoire) de la part de son mandant, de même que sur l’ensemble de la réglementation immobilière. Chez BL Agents, par exemple, les mandataires membres de notre réseau suivent un cursus de formation de 500 heures annuelles, dont celui sur la loi ALUR.

Le mandataire immobilier exerce en tant qu’indépendant. Par conséquent, il n’est pas assujetti à une relation de subordination avec son mandant, ni à une obligation de résultat. Son revenu annuel dépend entièrement des ventes qu’il a réalisées en percevant une rétrocession de commissions. En revanche, il devra constituer une entreprise de type Micro-entreprise ou Société unipersonnelle (SASU ou EURL, entre autres). En tant qu’indépendant, il peut travailler de chez lui ou en local chez son mandant. Toutefois, la possession d’une vitrine ou d’un bureau commercial lui est interdite.

Outre la facilité des procédures administratives pour devenir mandataire immobilier, ce métier est aussi accessible sans diplômes. D’un autre côté, il est aussi possible de suivre des formations qui touchent directement le secteur de métier pour s’assurer d’une meilleure évolution. Parmi ces dernières, on peut citer le cursus BTS en Professions immobilières, management commercial, ou encore le BTS-NDRC. Par ailleurs, le métier de mandataire immobilier s’ouvre plus facilement aux personnes en reconversion professionnelle.

 

Profils des mandataires immobiliers

D’une manière générale, le mandataire immobilier peut réaliser les mêmes activités qu’un agent, hormis les aspects administratifs et juridiques de la transaction. Mais comme l’agent immobilier, il peut se charger des actions commerciales comme les visites, les journées portes ouvertes, etc. Le mandataire immobilier peut aussi s’occuper d’activités plus spécifiques, dont les études financières de ses clients. Il peut même leur faire découvrir leur nouvelle localité de résidence potentielle et réaliser le suivi de l’opération de vente. Pour parvenir à s’assurer de la réalisation de ces attributions, le mandataire immobilier se doit de construire une relation de confiance sans failles avec ses clients.

Pour réussir dans le métier de mandataire, il est indispensable d’être le plus polyvalent possible. Étant professionnel de l’immobilier, le mandataire doit détenir une connaissance stricte du marché de l’immobilier et de ses domaines connexes. Par conséquent, il se doit de maîtriser totalement les aspects juridiques, financiers et commerciaux entourant les transactions immobilières. Le mandataire doit aussi acquérir de solides compétences en techniques du bâtiment pour pouvoir donner à ses clients les moindres détails sur l’état d’un bien immobilier à vendre. En tant qu’agent commercial, il doit parfaire ses connaissances en organisation et autonomie professionnelles.

Les compétences sont indispensables. Mais en matière de mandat immobilier, la réussite dépend de l’état d’esprit. La motivation à exercer ce métier exigeant est indispensable. Un bon mandataire immobilier doit afficher une très bonne résistance aux défis imposés par son métier. En effet, il n’est pas toujours garanti de conclure les ventes en début de carrière. Bien entendu, motivation rime toujours avec persévérance et rigueur. Pour percer dans ce milieu, il est, effectivement, requis d’être capable de faire le dos rond aux risques de stress. Pour cela, il est conseillé de mettre en place une routine de travail qui inclut bonne gestion de temps, planification et organisation. Être mandataire immobilier, c’est aussi exercer un métier commercial. Le sens relationnel et celui de l’écoute sont fortement requis si l’on veut réussir dans ce domaine. Le mandataire doit être en mesure d’accompagner et de conseiller son client en fonction de ses exigences. Bien entendu, il est important de rappeler que l’immobilier est un domaine qui évolue rapidement. Le mandataire doit ainsi avoir un réel sens de la curiosité. Sur ce point, le digital tient désormais un rôle central dans le marché de l’immobilier. La visibilité web est une condition sine qua non pour être mieux accessible par les potentiels clients. En parallèle, un bon mandataire se doit de maîtriser les outils digitaux indispensables à la pratique du métier.

 

Perspective d’évolution

Le métier de mandataire immobilier présente un certain nombre d’avantages par rapport à celui de l’agent. Le premier, c’est, bien évidemment, de travailler d’une façon totalement indépendante, chez soi ou en local chez son mandant. D’une manière générale, il est aussi possible pour le mandataire de tirer parti de la force de son réseau d’appartenance pour trouver plus facilement des opportunités commerciales. Mais un des plus gros avantages offerts par ce métier, c’est sûrement la possibilité de maîtriser totalement son revenu. Ce dernier dépend entièrement de l’évolution du chiffre d’affaires de l’année. En y mettant les efforts nécessaires, le mandataire immobilier peut faire évoluer considérablement l’état de ses finances d’année en année. Le mandataire immobilier réalise ses bénéfices en fonction du nombre de ses ventes, mais également du taux de rétrocession des honoraires de vente de la part de son réseau d’appartenance. Chez BL Agents, il est possible de récupérer jusqu’à 87 % des honoraires au-delà d’un certain montant de chiffre d’affaires.

 

banniere-web-1-png

 

BL Agents

Rédigé par BL Agents